AutoMath – un générateur d’exercices d’arithmétique

AutoMath 2.00 est à présent disponible.

Il est entièrement réécrit sur la base de Python3 et PyQt5 et ne se limite plus aux seules additions, mais permet également de générer des exercices de soustractions, multiplications et divisions avec leur corrigé.

Il est très simple d’utilisation et une fois le paramétrage des exercices réalisés il génère instantanément un fichier PDF contenant la page d’exercices et son corrigé.

Les additions

Il est possible de faire générer des additions en choisissant le nombre de termes les composant et la longueur des nombres à additionner sous forme de minimum et de maximum, et s’il doit s’agir de nombres entiers ou décimaux.

Une page d’exercices propose un ensemble de six additions.

Exemple de résultat:

D’autres options sont disponibles:

Imposer des additions qui ne nécessitent pas de retenues

N’est possible que pour les additions à deux nombres.

Ne pas afficher de quadrillage

Ceci afin d’obliger l’élève à se discipliner dans le positionnement de ses chiffres.

Additions à poser

Afin d’habituer l’élève à travailler sans repères.

Cette option est incompatible à l’option sans quadrillage.

Exercices et corrigé sur page séparée

Les exercices d’additions tenant sur une demi-page, le corrigé est positionné par défaut sur l’autre moitié de la page.

Cette option permet d’imprimer deux fois les exercices sur une page et deux fois le corrigé sur une autre page afin de limiter le nombre de photocopies.

Les soustractions

Il est possible de choisir les longueurs minimum et maximum des termes de la soustraction et s’il s’agit de nombres entier ou décimaux.

Une page d’exercices propose un ensemble de douze soustractions.

Exemple de résultat:

Les options disponibles sont les mêmes que pour les additions sauf celle relative aux retenues qui n’a pas d’utilité.

Les multiplications

Il est possible de choisir les longueurs maximales du multiplicateur et du multiplicande et s’il s’agit de nombres entier ou de nombres décimaux.

Une page d’exercices propose six multiplications.

Exemple de résultat:

L’option de séparer la page d’exercices de celle du corrigé n’est pas disponible, car la taille des grilles imposait d’utiliser une page complète.

Les divisions

Il est possible de choisir les longueurs maximales du diviseur et du dividende et s’il s’agit de nombres entier ou de nombres décimaux.

Une page d’exercices propose trois divisions.

Exemple de résultat:

L’option de séparer la page d’exercices de celle du corrigé n’est pas disponible, car la taille des grilles imposait d’utiliser une page complète.

Installation d’AutoMath

Afin d’éviter des problèmes de compatibilité entre plateformes, je distribue maintenant AutoMath sous forme de scripts Python 3 exécutables. Le gros avantage est que le logiciel fonctionnera de la même façon sous Windows, Linux ou MacOs en système 32 ou 64 bits.

L’inconvénient c’est l’obligation d’installer l’interpréteur Python 3 et les bibliothèques PyQt5 et Reportlab sur la machine hôte avant de pouvoir l’utiliser, mais c’est quelque chose de tout à fait accessible qui est expliqué pas à pas ci-après.

Installation sous Linux

L’interpréteur Python 3 et les bibliothèques PyQt5

L’interpréteur Python 3 est en général déjà installé sur toute distribution Linux digne de ce nom, car de nombreux utilitaires du systèmes sot développés en Python 3.

Au cas improbable où il ne le serait pas, il suffit de le faire à partir du gestionnaire de paquets de la distribution. Si Python 2 est lui-même déjà installé, ça n’a pas d’importance car les deux versions cohabitent parfaitement.

PyQt5 et Reportlab ne sont cependant pas installés par défaut, et il vous faudra passer par le gestionnaire de paquets de la distribution. Les paquets pour les dérivés de la distribution Debian se nomment :

python3-pyqt5
python3-reportlab

Pour les autres distributions, le nom doit être approchant…

S’ils ne sont pas inclus dans le gestionnaire de paquets de la distribution la solution passe par l’ouverture d’un terminal et le lancement des commandes suivantes:

pip3 install pyqt5
et
pip3 install reportlab

Le logiciel en lui-même

Il s’agit d’un dossier compressé au format tar.xz qui peut être téléchargé à cet endroit.

Il vous suffit de le télécharger puis de le décompresser à l’endroit que vous souhaitez (en général dans votre répertoire /home/nomutilisateur).

Vous obtenez alors un répertoire nommé AutoMath dans lequel vous trouverez entre autres un script Python nommé automath.py. Un double-clic sur ce script lancera alors l’application.

Afin d’y accéder plus rapidement, vous pouvez associer ce script à un lanceur de type .desktop dont vous trouverez un exemple ci-dessous .

[Desktop Entry]
Comment=Générateur d'exercices d'arithmétique
Terminal=false
Name=AutoMath
Path=/home/alain/AutoMath/
Exec=/home/alain/AutoMath/automath.py
Type=Application
Icon=/home/alain/AutoMath/automath.png

Vous remplacerez bien entendu les chemins de fichiers par vos propres chemins

Installation sous Windows

Que ce soit sous Windows 7, 8 ou 10, la démarche est la même…

Installation de Python 3

Python est livré sous forme d’un exécutable d’installation qui peut être téléchargé sur le site www.python.org

Vous cliquez alors sur “Downloads” et choisissez “Windows”

Dans l’écran suivant vous choisissez la première ligne “Latest Python 3 Release – Python 3.6.X” (le numéro désigné par le X est le numéro de la dernière version stable à ce jour)

Dans l’écran suivant, vous descendez dans la liste jusqu’à la ligne “Windows x86-64 executable installer” si votre Windows 10 est en 64 bit ou sur la ligne “Windows x86 executable installer” si votre Windows 10 est en 32 bits.

En cliquant sur le lien de début de ligne vous débuterez le téléchargement et vous répondrez “Exécuter” à la question “Que voulez-vous faire ?“.

Sur l’écran de début d’installation suivant n’oubliez pas de cocher la case “Add Python 3.6 to PATH”, puis cliquez sur “Install Now…“.

En fin d’installation un écran vous signale “Setup was successful” et vous n’avez plus qu’à cliquez sur le bouton “close

L’installation de Python étant terminée, il vous faut installer PyQt5 et c’est encore plus facile

Installation de PyQt5

Pour cela vous devez aller dans le menu de Windows rechercher “Système Windows” et dans son sous-menu cliquer sur “Invite de commandes“.

Une Console DOS s’ouvre alors dans laquelle vous allez saisir la commande qui suit :

pip3 install pyqt5

suivie de la touche entrée.

Vous laissez se dérouler l’installation jusqu’à ce que la console vous rende la main en vous présentant le prompt (“c:\Users\votre nom>“).

Installation de Reportlab

Même chose que pour PyQt5 avec la commande suivante

pip3 install reportlab

Maintenant que les dépendances d’AutoMath sont installées, il nous reste à installer le logiciel lui-même.

Le logiciel en lui-même

Il s’agit d’un dossier compressé au format .zip qui peut être téléchargé à cet endroit.

Il vous suffit de le télécharger puis de le décompresser à l’endroit que vous souhaitez (en général dans votre répertoire Documents).

Vous obtenez alors un répertoire nommé AutoMath-win dans lequel vous trouverez entre autres un script Python nommé automath.pyw. Un double-clic sur ce script lancera alors l’application.

Vous pouvez ensuite à l’aide du clic droit créer un raccourci sur ce fichier et y associer l’icône automath.ico que vous trouverez dans le répertoire de l’application.

2 réflexions au sujet de « AutoMath – un générateur d’exercices d’arithmétique »

    1. Bonjour,
      C’est vraisemblablement parce que vous avez installé Python en oubliant de cocher la case “Ajouter python au path”.
      Si vous lancez la commande python vous devez avoir le même résultat que pour pip3.
      Si c’est le cas le mieux est de désinstaller python et de le réinstaller correctement.
      Cordialement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.