ToutEnClic (À l’école, le handicap ne doit plus être un handicap)

ToutEnClic est une application que j’ai développée pour une enseignante, Christelle BOURLARD, qui accueillait dans sa classe Quentin, un enfant physiquement dans l’impossibilité d’écrire et de manière générale, de travailler comme ses petits camarades.

Quentin ayant à sa disposition un PC avec un clavicom (clavier virtuel libre et gratuit), Christelle était à la recherche d’un logiciel qui lui permettrait de numériser les pages d’exercices qu’elle distribue à ses élèves valides, et donnerait la possibilité à Quentin  de réaliser complètement tous ces exercices, uniquement à la souris et au clavicom.

Malheureusement, aucun logiciel libre ou commercial ne répondait à ses attentes, et il lui était impossible financièrement de faire développer un logiciel à façon. Arnaud CHAMPOLION, qui la connait et pour qui j’ai déjà développé LotoEduc, AutoMath et JeuxDeMots m’a donc contacté.

Le cahier des charges était ambitieux, mais le challenge motivant…

La puissance et le haut niveau de python couplé à wxPython m’ont permis de relever ce défi, et de répondre au cahier des charges dans son intégralité.

Capture-ToutEnClic

Ses fonctionnalités sont nombreuses…

Sur un document créé directement, sur une image importée ou sur un document antérieurement sauvegardé, il est possible de :

– Tirer un trait.
– Écrire à main levée.
– Tracer un pointeur.
– Dessiner une ellipse vide ou pleine.
– Dessiner un rectangle vide ou plein.
– Gommer.
– Sélectionner une zone et la recopier à un autre endroit.
– Découper une zone et la recopier à un autre endroit.
– Insérer une image externe dans une zone délimitée (la taille de l’image est alors adaptée à la taille de la zone tout en conservant ses proportions initiales).
– Utiliser une règle, un rapporteur, une équerre et un compas (les quatre outils peuvent être présents en même temps sur le même document, sont orientables en tous sens et laissent voir le document en transparence).
Capture
– écrire un texte à l’aide d’un clavier virtuel propre à ToutEnClic ou tout autre dispositif de saisie.
– Compter sur ses doigts à l’aide d’un outil graphique représentant quatre mains. Cet outil peut être paramétré pour que le graphisme soit à haut contraste.
– Zoomer un détail du document.
– Recopier une partie du document dans une autre fenêtre quand une vision plus globale du document est nécessaire.

Vous pouvez obtenir un aperçu de tout cela en suivant ce lien Youtube.

Au delà de ces fonctions, TouTenClic permet de régler l’épaisseur des tracés, la couleur des tracés et des remplissages ainsi que leur niveau de transparence.

Enfin, chaque action réalisée est conservée en mémoire pour autoriser les retours en arrière.

ToutEnClic produit des fichiers en format propriétaire à l’application d’extension “.tec” mais permet également de les exporter en PDF et en JPEG.

La version que je mets aujourd’hui en ligne est la version 4.02 et est parfaitement stable. Cependant elle n’est compatible qu’avec MS Windows 32 ou 64 bits.

En effet les dernières versions de wxPython produisent dans certains domaines des résultats différents selon le système d’exploitation, et les techniques complexes utilisées dans le développement de ToutEnClic sont particulièrement concernées.

Comme je n’ai pas pu trouver de compromis susceptibles de résoudre ces problèmes de compatibilité, j’ai décidé de privilégier le développement de ToutEnClic pour MS Windows qui est le système qui équipe la majorité des PC dans le monde.

Téléchargement et installation

Vous pouvez télécharger ToutEnClic depuis ce lien.

Vous récupérerez alors un zip qui, une fois dézipé, donnera un répertoire de même nom.

Il vous suffit de placer ce répertoire là où vous voulez. À l’intérieur vous trouverez un fichier exécutable nommé toutenclic.exe.

En double-cliquant sur cet exécutable, l’application démarrera.

Vous pouvez alors créer un raccourci depuis cet exécutable pour le placer sur votre bureau.

ToutEnClic produit des fichiers à extension “.tec”. Je vous conseille d’en produire un premier (même une page vierge) puis de double-cliquer dessus. Windows vous demandera alors quel est le programme à utiliser pour ouvrir ce type de fichier. Vous n’aurez alors plus qu’à lui indiquer le chemin vers toutenclic.exe. À partir de ce moment un double-clic sur un fichier “.tec” provoquera directement son ouverture dans ToutEnClic.

Posted in Environnement MS Windows, Logiciels | 7 Comments

Craquez le code (un mastermind-like couleurs et formes)

Devant la multiplication des smartphones Android (je suis moi-même l’heureux propriétaire d’un Google Nexus 5 de LG) j’ai décidé d’apprendre la programmation dédiée à ce type de plateforme.

Un IDE pour Linux (Android studio) étant fourni gracieusement par Google, il m’a été facile de m’y coller, d’autant que le langage utilisé n’est rien d’autre que le langage Java que j’ai déjà pratiqué.

J’ai toujours été un adepte des jeux de réflexion et quand j’étais enfant on m’avait offert une version améliorée du célèbre jeu Mastermind qui consistait à découvrir en dix coups maximum une combinaison de quatre perles de couleur tirées parmi une palette de huit couleurs.

La version améliorée qu’on m’avait offerte proposait une combinaison plus complexe de quatre formes tirées depuis un panel de cinq formes différentes. La difficulté supplémentaire venait du fait qu’à chaque forme était associée d’une couleur choisie parmi cinq couleurs différentes.

J’ai recherché sur le Google Play Store une application de ce type, mais si on y trouve bien le Mastermind classique sous différentes formes, aucune application couleur et forme n’y a encore été déposée.

J’ai donc décidé de la réaliser moi-même, et ça donne ceci:

Screenshot_2015-10-15-20-48-53 Screenshot_2015-10-15-21-02-58
Cette application peut être téléchargée sur le Google Play Store à partir de ce lien

À noter que si je vends cette application à prix modique (0,84 €), c’est d’une part pour me rembourser des frais réclamés par Google pour déposer une application sur son Play Store et d’autre part pour éviter d’y mettre des annonces publicitaires toujours désagréables pour l’utilisateur pendant qu’il joue.

Posted in Android, Logiciels | Leave a comment

Les contributions du Bipède renaissent

Le CMS que j’utilisais jusqu’à présent est devenu obsolète et ne pouvait plus être mis à jour.
J’ai donc du me résoudre à le détruire et repartir de zéro.
Voici donc mon nouveau site…
Il va peu à peu retrouver tous ses contenus qui , bien que sauvegardés, devront être remis en ligne manuellement.
Désormais, vous pourrez commenter les articles, en espérant que mon anti-spams soit suffisamment performant…

Bienvenue dans ce nouvel espace…

Posted in Non classé | 5 Comments

Pap’rass (gestion électronique de documents)

Pour des raisons techniques liées au pilotage des scanners, ce logiciel n’est disponible que pour le système d’exploitation Linux.
Pap’rass est une gestion électronique de document.
Capture-Paprass
C’est donc une application qui permet de conserver des documents sous forme dématérialisée (images, PDF ou documents open-office), et de les indexer de façon à les retrouver aisément quand on veut les consulter
Elle peut piloter votre scanner pour produire des images JPEG et des documents PDF en full résolution ou au format A4.
Vous pouvez y intégrer des images de tous formats ou des documents PDF déjà existants, ainsi que des notes saisies sur le bloc notes intégré et sauvegardées en format PDF.
Vous pouvez facilement constituer des documents de plusieurs pages, qui seront classés comme un document unique au sein duquel vous pourrez paginer.

Ses principes de classement
Capture-Classer un document
Le classement d’un document dans Pap’rass est particulièrement flexible.
Vous pouvez mixer jusqu’à trois niveaux de classement. Par exemple, si vous voulez classer des recettes de cuisine, vous pouvez vouloir distinguer les entrées des plats ou des desserts et dans les plats vous pouvez vouloir distinguer les spécialités régionales les viandes et les poissons.
C’est tout à fait possible avec Pap’rass, et le plan de classement se construit au fur et à mesure de l’intégration de nouveaux documents.
Vous pouvez classer un document là ou vous voulez dans les niveaux du plan de classement.

Ses mécanismes de recherche
Pap’rass permet de rechercher un document de deux façons différentes:

À partir du plan de classement
Capture-Pap'rass - Rechercher un document
Il suffit de naviguer dans le plan de classement représenté sous forme d’un arbre et de cliquer sur le titre du document recherché pour provoquer son affichage dans la zone prévue à cet effet.

Par saisie d’un mot clé
Capture-Pap'rass - Rechercher un document-1
C’est le mode de recherche le plus rapide. Il suffit de saisir le mot clé et aussitôt Pap’rass retourne l’ensemble des enregistrements dont le titre comporte le mot saisi. En cliquant sur l’enregistrement recherché, le document s’affiche dans la zone prévue à cet effet.

Téléchargement et installation

Pré-requis
Ce logiciel n’est pas compatible avec la branche 3 de python, c’est donc python 2.x (en général 2.7) qu’il faut activer par défaut sur votre machine.
Il vous faut en outre installer la version la plus récente de python-wx.gtk (pour l’interface graphique) dans votre gestionnaire de paquets ainsi que python-imaging (pour le traitement des images), python-imaging-sane (pour le pilotage du scanner), python-poppler (pour l’affichage des pdf) et python-reportlab (pour la fabrication des pdf).

Téléchargement
Vous pouvez obtenir la dernière version stable (4.01) à cet emplacement.

Installation
Après avoir décompressé l’archive obtenue, vous obtenez un répertoire nommé
paprass-4.01 que vous pouvez recopier dans votre répertoire personnel.
Pour Lancer Pap’rass vous avez deux solutions.
1- Ouvrir une console et vous placer dans le répertoire indiqué puis lancer la commande
"python paprass.py".
2- Créer un raccourci de type .desktop à l’aide du logiciel alacarte présent dans les dépôts de toutes les distributions linux. La commande à donner à ce raccourci est la même que ci-dessus, et l’icône à associer est située dans le sous-répertoire data.

Posted in Environnement Linux, Logiciels | 2 Comments